[ Correspondances ] The Spiral Dance #2

Voici la suite sur les correspondances selon le livre The Spiral Dance de Starhawk : cette fois, ce sont pour les planètes. Tu retrouveras mon premier articles sur les correspondances de The Spiral Dance ici. Bonne lecture!

LUNE

Gouverne : femme, cycles, naissance, génération, inspiration, poésie, émotions, voyages (surtout par l’eau), mer et marées, fertilité, pluie, intuition, capacité psychique, secrets, rêves.
Nouvelle Lune, ou Premier Croissant de Lune – La Jeune Fille / la Vierge : naissance et initiation, virginité, débuts, chasse
Lune Décroissante (ou Dernier Croissant), ou Lune Sombre – La Mère : croissance, accomplissement, sexualité, maturation, éducation, secrets d’amour, sagesse, divination, prophétie, mort et résurrection, fins
Jour : lundi
Élément : Eau
Couleurs : Nouvelle Lune : blanc ou argent
Pleine Lune : rouge ou vert
Lune Décroissante : noir
Signe du Zodiaque : Cancer
Lettre : S
Nombres : 3 ou 9
Pierres : Pierre de Lune (hécatolite), perle, quartz, cristal de roche
Sephira : 9 Yesod – Fondation
Ange : Gabriel
Encens : Gingseng, jasmin, myrte, ou pavot, bois de santal, noix de coco
Plantes : banane, chou, camomille, mouron, concombre, légumes à feuilles, lotus, melons, champignons, myrte, pavot à opium, citrouille, pourpier, houx de mer, algues, cresson, rose sauvage, gaulthérie
Arbre : Saule
Animaux : chat, éléphant, lièvre
Déesses : Anna, Artémis, Brizo, Ceridwen, Diane, Hathor, Hécate, Isis, Levana, Luna, Mari, Nimuë, Pasiphaé, Phébé, Séléné
Nouvelle Lune : Artémis, Nimuë
Pleine Lune : Diane, Mari
Lune Décroissante : Anna, Hécate
Dieux : Atlas, Khonsou, Sin

SOLEIL :

Gouverne : joie, succès, avancement, leadership, puissance naturelle, amitié, croissance, guérison, lumière, fierté
Jour : Dimanche
Elément : Feu
Couleurs : or, jaune
Signe du Zodiaque : Lion
Lettre : B
Nombres : 1, 6, ou 21
Métal : Or
Pierres : Topaze, diamant jaune
Sephira : 6 Tiphéreth – Beauté
Ange : Raphaël
Encens : Cannelle, clous de girofle, encens (= oliban), laurier, oliban
Plantes : acacia, angélique, laurier, camomille, agrumes, héliotrope (tournesol), miel, genévrier,
Arbre : acacia, frêne, laurier, bouleau, genêt
Animaux : enfant (?!), aigle, lion, phénix, épervier
Déesses : Amaterasu, Bastet, Brigit, Al-Lat (ou Allât), Sekhmet, Théia
Dieux : Apollon, Hélios, Hypérion, Lugh, Râ, Shamash, Vishnu-Krishna-Rama

MARS :

Gouverne : force, lutte, guerre, colère, conflit, agression
Jour : mardi
Éléments : Feu
Couleurs : rouge
Signes du Zodiaque : Bélier; certaines autorités donnent également le Scorpion
Lettre : T
Nombres : 2, 3 ou 16, possiblement 5
Métaux : fer, acier
Pierres : pierre de sang, grenat, ou rubis
Sephira : 5 Geburah – Force
Ange : Kamael
Encens : cyprès, pin ou tabac
Plantes : guérisseuses, alès, ase fétide, basilic, bétoine, câpres, piments, coriandre, sang de dragon, ail, gentiane, gingembre, moutarde, oignon, poivron, radis, salsepareille, estragon
Arbre : houx, chêne kermès (Quercus coccifera)
Animaux : le Basilic
Déesses : Anat, Brigit, Dione, Morrígan
Dieux : Arès, Crios, Héraclès, Mars, Nergal

MERCURE :

Gouverne : communications, intelligence, intelligence, créativité, transactions commerciales, vol, ruse, science, mémoire
Jour : Mercredi
Éléments : Air, Eau
Couleurs : violet, mélanges de couleurs
Signes du Zodiaque : Gémeaux, Vierge
Lettre : C
Nombres : 1, 4 ou 8
Métaux : alliages, vif-argent (= mercure)
Pierres : opale, agate
Sephira : 8 Hod – Gloire
Ange : Michel
Encens : macis, storax
Plantes : carvi, carottes, cascara sagrada, aneth, élécampane (grande aunée), fenouil, fenugrec, marrube, lavande, réglisse, mandragore, marjolaine, myrte, persil, grenade, valériane
Arbre : amandier, frêne ou noisetier
Animaux : hermaphrodite, chacal, serpents jumeaux
Déesses : Athéna, Maat, Métis, Pomba Gira
Dieux : Anubis, Céos (Titan), Coyote, Eshu, Hermès, Lug, Mercure, Nabû, Thoth, Odin

JUPITER :

Gouverne : leadership, politique, pouvoir, honneur, royauté, acclamation du public, responsabilité, richesse, affaires, succès
Jour : Jeudi
Éléments : Air, Feu
Couleurs : bleu profond, violet royal
Signe du Zodiaque : Sagittaire
Lettre : D
Nombres : 5 ou 4
Métal : étain
Pierres : améthyste, chrysolite, saphir ou turquoise
Sephira : 4 Chesed – Miséricorde
Ange : Tzadkiel
Encens : cèdre, noix de muscade
Plantes : aigremoine, anis, frêne, citronnelle, bétoine, sanguinaire, bourrache, potentille, trèfle, pissenlit, hysope, baies de genièvre, tilleul, menthe, gui, muscade, sauge
Arbre : chêne, olivier, térébinthe
Animaux : licorne
Déesses : Héra, Isis, Junon, Thémis
Dieux : Bēl, Eurymédon, Jupiter, Marduk, Thor, Zeus

VÉNUS :

Gouverne : amour, harmonie, attraction, amitié, plaisir, sexualité
Jour : Vendredi
Éléments : Terre, Eau
Couleurs : vert, indigo, rose
Signes du Zodiaque : Taureau, Balance
Lettre : Q
Nombres : 5, 6 ou 7
Métal : cuivre
Pierres : ambre, émeraude
Sephira : 7 Netzach – Splendeur, Beauté
Ange : Haniel
Encens : benjoin, jasmin, rose
Plantes : fleurs d’acacia, huile d’amande, aloès, pomme, bouleau, jonquille, rose de Damas, sureau, grande camomille, figue, géranium, menthe, armoise, huile d’olive, menthe pouliot, plantain, framboise, rose, fraise, tanaisie, thym, verveine, verveine, violette
Arbre : pommier, coing
Animaux : colombe, lynx
Déesses : Aphrodite, Ashera, Astarté, Beltis / Bêlet, Freia, Hathor, Inanna, Ishtar, Isis, Mari, Marie Madeleine, Oshun, Téthys, Vénus
Dieux : Eros, Océan, Pan, Robin des Bois

SATURNE :

Gouverne : obstacles, limitations, liaison, connaissance, mort, bâtiments, histoire, temps, structures
Jour : Samedi
Éléments : Eau, Terre
Couleurs : noir, bleu
Signes du Zodiaque : Capricorne
Lettre : F
Nombres : 7 ou 3
Métal : plomb
Pierres : perle, onyx ou saphir étoilé
Sephira : sphère cabalistique (?!)
Ange : Tzaphkiel
Encens : civette (ciboulette), myrrhe, bois de fer
Plantes : aconit (monkshood ou wolfbane), betteraves, bistorta (serpentaire), consoude, pavot, morelle, patchouli, Sceau de Salomon, thym, if
Arbre : aulne, grenade
Animaux : corneille, corbeau
Déesses : Cybèle, Déméter, Hécate, Héra, Isis, Kali, Nephthys, Rhéa
Dieux : Bran, Cronos, Ninib (Ningirsu?), Saturn, YHVH


Notes personnelles :

– Déesse Anna : ? il s’agit peut-être de la déesse romaine Anna Perenna, mais sans plus d’informations, j’ignore de qui il peut s’agir. Le prénom résultant d’un ouvrage en anglais, il peut être une autre appellation d’une déesse. Je n’en sais pas plus.
– Nimuë : Viviane, la Dame du Lac
– Marie Madeleine : dans le texte, il était écrit Mariamne, mais en faisant une recherche il semblerait que cela corresponde à Marie Madeleine, dans la Bible!
– Robin des Bois : dans le texte original il y avait bien écrit Robin Hood (donc Robin des Bois)… Oui oui, c’est bizarre, on est d’accord!

[ Mythologie ] Divinités Féminines d’Océanie & Hawaï

« Pele with Bowl of Lava » ©Isa Maria

En rédigeant cet article, j’ai eu l’impression que les divinités féminines n’étaient pas bien nombreuses. J’ai écumé pas mal de livres mais beaucoup dressent à peine une dizaine de divinités (quel que soit le genre). Après, je n’avais malheureusement pas les livres les plus récents, alors il se peut que je sois passée à côté d’autres déesses sans le savoir. A l’occasion, je vérifierais à la bibliothèque si nous avons reçu des nouveautés sur le sujet. En tous cas, tu trouveras comme d’habitude mes références quelque part dans ma liste bibliographique.
Ah, et comme toujours, contacte-moi si tu as d’autres noms, d’autres sources ou si j’ai oublié une info dans mes citations. Bonne lecture!

Australie

Anjea – Esprit féminin de la fertilité.

Bahloo – Déesse de la Lune, et responsable de la naissance des bébés filles.
Birrahgnooloo – Déesse de la fertilité qui pouvait envoyer beaucoup d’eau.
Brolga – Compagne Autochtone – Elle est honorée par les Aborigènes d’Australie. C’est une danseuse de grandes beauté et fluidité, elle a été emmenée par les danseurs de la nature, les tourbillons.
Bulaing – Une divinité féminine de la création dans la religion des Karadjeri australiens. Elle a créé toutes choses et créatures.
Le mot « bulaing » est également utilisé pour désigner les serpents mythiques.
Bunbulama – Déesse de la pluie, fait également partie des triplés Djanggawul.

Dilga – Déesse de la fertilité et de la croissance.
Djanggawul – Divinités qui sont des triplés, deux femelles et un mâle. Ils créèrent les paysages d’Australie et la couvrirent de flore. Ils viennent du monde souterrain, le royaume des morts nommé Beralku. Les deux femelles Djanggawul firent les talismans sacrés du monde à partir de morceaux de leur vulves.
Djunkgao – Groupe de sœurs associées aux inondations et aux courants marins.

Eingana – Les aborigènes l’appellent Mère Eingana, le monde-créateur, la mère des naissances, la créatrice de l’eau, la terre, les animaux et les kangourous. C’est une déesse serpent, qui est également la mère de la mort. Les aborigènes disent qu’Eingana détient le lien de la vie attaché à chacune de ses créatures; quand elle le laisse aller, la vie s’arrête. Si elle doit mourir, disent-ils, tout cesserait d’exister.

Gnowee – Déesse du soleil d’un peuple autochtone du sud-est de l’Australie.

Julunggul / Kalseru – Déesse serpent arc-en-ciel qui supervise la maturité et l’initiation des jeunes garçons lors du passage de l’enfance à l’âge adulte. C’est également une déesse de la fertilité associée avec la renaissance et la météo.

Kalwadi la Vieille Femme – Déesse-Mère, la « Mère Universelle » de la mythologie des Murinbata.
Kunapipi – Déesse mère et sainte patronne de nombreux héros. Elle donna naissance aux êtres humains ainsi qu’à la plupart des animaux et des plantes.

Makara – Les Makara sont les sept sœurs qui devinrent la constellation des Pléiades.
Mamu – Les Mamu sont, tout comme les Mimi, des esprits en lesquels croyaient les aborigènes d’Australie.
La Mère-qui-nous-créa-tous – Déesse-mère. Certaines tribus l’appellent Waramurungundju, d’autres Imberomba. Appelée aussi la Grand-Mère Kunapipi par les Alawa.
Mimi – Êtres spirituels lumineux si minces qu’ils n’osent pas s’aventurer quand ils y a du vent, de peur que leurs cous se rompent. Ces esprits sont réputés pour manger les hommes, mais les ignames sont leurs aliments de base. Ils protègent la nature.
Mokoi – Un mauvais esprit, dans la mythologie des Murngin du nord de l’Australie. On dit que le mokoi frappe une personne à cause de la magie noire d’un sorcier.
Morkul Kua Luan – Un esprit de nature autochtone qui garde l’herbe sorghum, et qui l’utilise dans son alimentation quotidienne.

Nogomain – Un esprit australien donneur d’enfant.

Puckowe – Esprit grand-mère qui vit dans le ciel et vient en aide aux hommes de médecine.

Ungud – Dieu serpent qui est parfois de sexe masculin, parfois de sexe féminin. Il est associé aux arcs-en-ciel ainsi qu’à la fertilité et aux érections des shamans de la tribu.

Walo – Les aborigènes australiens appelaient la déesse du soleil de ce nom.
Wawalag – Paire de déesses de la fertilité d’Arnhemland dans le nord de l’Australie. Les deux sœurs sont les filles des Djanngawul, les divinités fondatrices autochtones.
Wuriupranili – Déesse du soleil.

Yhi – Déesse de la lumière et créatrice des Karraur, une tribu autochtone australienne.

Îles Cook

La Grande-Hina-de-l’Obscurité – Dans la mythologie des mangaiens (l’île Mangaia), cette déesse apporte la mort chez les hommes.

Mahuike / Mahuika – Sur l’île de Rarotonga, c’est la déesse du feu.

Mélanésie (îles Salomon, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Nouvelle Calédonie, Nouvelle Guinée…)

Marawa – Mythologie des habitants de l’Île de Banks. Ce puissant esprit est de sexe indéterminé, tout comme Qat, dont il imita les gestes et par cet action, il créa les êtres humains.

Qat – Cet autre puissant esprit est l’esprit créateur des êtres vivants (arbres, porcs,…). Il créa trois couples avec trois hommes et trois femmes.

Micronésie

Audjal – Déesse du panthéon d’Ifaluk (Carolines centrales). C’est la déesse de la terre.

Les Jeunes Filles Marsouins – Sur l’atoll de Ulithi, les jeunes filles marsouins sont des sortes de sirènes qui venaient sur les rivages pour regarder les hommes danser.

Latmikaik – Mythologie des Îles Palau. Déesse née d’un rocher battu par les flots, avec son frère Tpereakl. Elle s’installe au fond des mers où elle accouche de deux fils, l’un nommé Premier du Ciel, et l’autre Premier du Monde Inférieur, ainsi que d’une multitude de poissons.

Polynésie

Fakahotu / Hakahotu – Nom de l’élément féminin (la Terre) sur l’archipel des Tuamotu.

Hine-Nui-Te-Po – Grande Dame de la Nuit – Reine du Monde Souterrain. Avant d’acquérir ce nom et ce statut, cette divinité était Hine, la première femme créée. C’est en découvrant que son époux, à qui elle s’était unie, était en fait son père, qu’elle s’enfuit dans le monde souterrain, accablée de honte. Ce premier inceste à introduit la Mort dans le monde, et Hine, devenue alors Hine-Nui-Te-Po, s’acharnera à attirer les vivants dans son royaume.

Papa – Fondation de la Terre – Le nom le plus courant de la Terre-Mère en Polynésie.
Pele – A Hawaï, Pele est la déesse des feux volcaniques et symbolise tout ce que la femme a de destructeur. Elle est également la patronne des sorciers.

Rangi – La Terre-Mère.

Hawaï

Aumakua / ʻaumakua (nā aumākua au pluriel) – Dieux – ou plutôt esprits – familiers, souvent un ancêtre divinisé. Les nā aumākua étaient vénérés dans les endroits (souvent des rochers) où l’on croyait qu’ils « habitaient ». L’apparition d’un animal considéré comme un aumakua était souvent considéré comme un présage (de bien ou de mal). Il existe aussi beaucoup d’histoires de nā aumākua (sous forme animale) qui interviennent pour sauver leurs descendants du mal. Il est extrêmement malchanceux de nuire à un aumakua manifesté. Certaines familles avaient beaucoup d’aumakua. Les nā aumākua étaient donc des animaux, des lieux ou des rochers, ou même des gens.

Haumea – Dans la mythologie hawaïenne, c’est la patronne de l’accouchement. Cette déesse de la fertilité et de la naissance est une sorcière puissante qui donna la vie à de nombreuses créatures. Elle est aussi appelée Arbre-aux-Feuilles-Changeantes ou encore Arbre-aux-Provisions-Végétales-Perpétuelles. Déesse créatrice, elle pouvait passer de l’état de vieille femme à celui de jeune fille en fleurs. Femme de Wakea, elle a de grands pouvoirs magiques et pouvait s’en servir aussi pour détruire. Cette déesse ne doit pas être confondue avec le dieu Māori Haumia ou Haumia-tiketike, le dieu des plantes sauvages et des baies.
Hi’iaka – Déesse protectrice d’Hawaï, des danseurs de Hula, du chant, de la sorcellerie et de la médecine. Les hiboux sont ses messagers et lui sont sacrés.
Hina-Lau-Limu-Kala – Déesse de la mer.
Hina-Puku-ia – Déesse des pêcheurs.

Kapo – Déesse de la sorcellerie, de la magie noire et des pouvoirs obscurs.
Kalamainu’u / Kalanimainu’u – Déesse lézard. Elle règne sur les lézards d’Hawaï.

Laka – Déesse de la fertilité, de la végétation, la pluie, l’amour, la musique et du Hula (danse polynésienne). Ce serait Laka qui aurait créé le Hula.
Lilinoe – Déesse des brumes et du brouillard.
Lona – Divinité lunaire qui est tombée amoureuse d’un mortel.

Mahina – Lune – Divinité lunaire. Il est probable qu’elle soit la même que la déesse Hina ou Lona.

Nāmaka / Nā-maka-o-Kahaʻi – Les yeux de Kahaʻi – Déesse de l’eau et de la mer, sœur de Pélé.
Nuakea – Déesse bienfaisante du lait et de la lactation. Nuakea est appelée pour arrêter le flux de lait dans les seins de la mère.

Papahānaumoku / Papa – Déesse créatrice et déesse-mère. Elle est l’ancêtre de tous les peuples.
Pélé / Pelé / Ka Wahine Ai Honua – Celle qui dévore la terreCréatrice et destructrice, c’est la déesse des volcans et du feu, des éclairs, de la danse et de la violence.
Poliʻahu – Déesse de la neige.

Waka – Déesse lézard vénérée par des femmes chefs. Waka agit comme étant la gardienne d’une belle fille jusqu’à ce qu’elle puisse trouver un mari convenable.

[ Journal ] En passant #4

 

Salut!

En ce moment je ne suis plus beaucoup sur le blog, non pas parce que je n’ai plus d’idées, mais parce que ces derniers temps, la charge de travail est chaque jour plus conséquente (parce que COVID 19)… et je t’avoue qu’après le boulot, j’ai bien envie de faire autre chose.

Il y a aussi une autre raison pour laquelle je n’ai plus trop le cœur à passer du temps par ici : je ne t’en ai rien dit parce que j’en ai été profondément choquée, mais sache que début août il s’est passé quelque chose de très grave dans mon département (au taff), et plus précisément dans mon service, au point qu’une enquête judiciaire a été ouverte. Du coup, l’atmosphère a commencé à nous peser lourdement. Une nette détérioration de l’ambiance au boulot s’est manifestée par le biais de ceux qui sont « au-dessus » de nous, les « petites mains », et qui, par conséquent, en subissons les effets. Je n’ai pas le droit d’en dire plus, comme tu t’en doutes, je suis tenue au secret professionnel.

A part ça, je viens de découvrir que WordPress était en train de nous forcer la main à passer en mode d’édition html, chose que je n’ai aucune envie de faire tellement les codes (en mode « texte ») sont illisibles et dégueulasses, et j’imagine même pas à quel point ça va être compliqué pour les personnes qui ne connaissent pas ce genre de « langage »! pour ma part, je connais un peu, mais je ne suis pas pour autant à l’aise et j’ai pas spécialement envie d’en devenir une pro! x) Je dis NON à l’édition « par blocs »! en plus ça m’a pété un de mes articles lorsque j’ai voulu faire une correction! heureusement qu’on peut repasser à l’éditeur classique : mais pour combien de temps?!

Bref! je voulais aussi te dire que je suivais actuellement une « formation magique ». Je t’en parlerais plus en détails au terme de celle-ci (c’est sur 5 semaines et je n’en suis qu’à la troisième). J’ai quelques résultats intéressants et dont je ne suis pas étonnée parce que je sais que j’ai certaines capacités, après il faut que je les travaille, les développe. D’où le fait que je suive cette formation, et oui!

Bon, c’est tout pour le moment. J’espère que tu te portes bien et que tu n’es pas trop miné.e par le mauvais temps et le froid qui commence à arriver! pour ma part, je commence à sentir le désir d’hibernation se manifester!

Je te fais des bises et te dis à bientôt!

ps: promis j’essaye de poster un nouvel article prochainement!

[ Lecture ] Sorcière, de Circé aux sorcières de Salem

Titre : Sorcière, de Circé aux sorcières de Salem
Auteur(e) : Alix Paré
Chêne, 2020

Résumé :

Magicienne volant sur un balai ? Hérétique condamnée au bûcher ? Femme fatale détournant les hommes du droit chemin ? Empoisonneuse maîtrisant l’art des poisons ? Oui mais pas que… La sorcière, honnie au Moyen Âge, est devenue une icône féministe incarnant pouvoir et indépendance. Elle peuple les œuvres d’art et les cultures populaires du monde entier depuis des millénaires.

Au fil des pages, parcourez les œuvres de Jérôme Bosch, Albrecht Dürer, Francisco de Goya ou René Magritte. Découvrez des représentations des sorcières de Salem, héroïnes de Shakespeare, ou de Circé, enchanteresse
qui transforme les compagnons d’Ulysse en cochons.

Petite nouveauté de cet été, Sorcière est un beau livre qui mêle art et Histoire. En effet, les œuvres présentées – en grande partie des tableaux – introduisent chacune à des époques donnant des dates clés ainsi que des anecdotes historiques ou concernant les symboles des sorcières (pourquoi le balai, pourquoi un chapeau pointu à une époque, pourquoi le chat noir etc).

La Potion d’Amour, Evelyn de Morgan (1903)

Un tableau d’Evelyn De Morgan m’a fait sourire : La Potion d’Amour, page 53, représente au premier plan une femme assise devant une fenêtre ouverte, vêtue d’une robe jaune, semblant verser une probable potion (d’où le titre) dans une coupe. En arrière-plan, dans l’encadrement de la fenêtre, un couple enlacé.

L’étude du tableau attire notre attention sur l’un des livres rangés dans la bibliothèque sous la fenêtre et titré Artis Magi, signifiant, d’après Google Traduction, « Commerce des Mages« . Mais l’auteur de Sorcière ne parle pas des autres grimoires : on peut lire sur la tranche de 2 d’entre eux « Agripa Corn » / « Libri III » et « Paracelsus ». Ce ne sont pas des inventions mais des auteurs existant réellement : « Paracelsus » est donc Paracelse (peut-être que la recette provient en fait de ce grimoire!), et « Agripa Corn » n’est autre qu’Henri Corneille Agrippa. Curieusement, l’artiste préraphaélite a précisé un tome en particulier de ce qui pourrait être La Philosophie Occulte d’Agrippa : le Livre III, qui concerne la Magie Cérémonielle…volume qui aborde également l’importance et l’utilité de la Religion et plus précisément la religion chrétienne. Amusant!

Détails : les titres peints sur les grimoires.

L’œuvre qui m’a le plus impressionnée est La Bruja de Cildo Meireless 1979-1981); j’aime beaucoup Le Cercle Magique de John William Waterhouse (1886) et Les Trois Sorcières de Macbeth, de Daniel Gardner (1775); les tableaux qui m’intriguent sont la série (quatre tableaux) Scènes de Sorcières de Salvator Rosa (1645-1649), Les Sorcières d’Aubrey Beardlsey (1892-1893) et Sorcière à cornes dont l’auteur est anonyme (XVIIIème siècle).

Le Cercle Magique, John William Waterhouse (1886)

Pour moi c’est un chouette livre qui donne des bases sur l’histoire des sorcières, ou plutôt comment elles étaient perçues selon les époques. Les textes sont cours, enrichissants, clairs et agréables à lire, et le livre est illustré en couleurs.
En résumé, c’est un livre très sympathique, dommage qu’il ne comporte pas plus de pages, j’en aurais voulu davantage!

Extrait du livre : la « Sorcière à cornes », œuvre anonyme.


J’aime :

[ Unboxing ] Witch Casket Septembre 2020

Contenu de la box de Septembre 2020

La box de septembre porte sur la magie du nettoyage (des ondes négatives) !

Contenu de la box :

Mini kit essentiel de nettoyage • parchemin des moyens magiques pour nettoyer notre espace • pin’s bougie noire • thé • clochette • porte-encens pentacle • huile essentielle • une pochette de rangement • une carte illustrée • deux mini quartz (cristal de roche) • kit de nettoyage pré-rituel

Côté papèterie

Livret de présentation des produits, parchemin et carte illustrée

Concernant le parchemin Moyens magiques pour nettoyer votre espace, je te fais un résumé car, en fait, il n’y a pas grand-chose à traduire : ce parchemin présente différents outils pour éloigner des mauvaises ondes (entre autres) de notre espace de pratique, que ça soit juste ton autel ou la pièce où tu pratiques.
Ainsi, on a les bougies, l’eau lunaire, des exemples d’encens à utiliser (lavande, pin, oliban, Sang de Dragon, bois de santal), le son (clochette, gong, tambour, bol chantant…), sel et cristaux (tourmaline noire, sélénite, quartz fumé et hématite). Le parchemin explique rapidement comment les utiliser mais bon, je sais que toi aussi tu le sais déjà!

Les autres objets de la box

La clochette d’autel, la pochette « Curiosités », l’huile essentielle, le porte-encens pentacle (bois), les mini cristaux et le pins bougie noire.

– Le petit carton concernant la clochette explique qu’on peut l’utiliser pour bannir les énergies négatives, indésirables ou stagnantes.
– Celui concernant les cristaux explique comment utiliser ceux-ci pour recharger notre corps avec leurs énergies.
L’huile essentielle est composée de sauge blanche, citron et lavande.

Le sachet de thé

Thé ayurvédique

Le thé de ce mois-ci est a la citronnelle, mandarine, romarin et sauge.

Kit de nettoyage pré-rituel

Kit de nettoyage pré-rituel

Le kit contient :
– un sachet de romarin
– des cônes d’encens Sang de Dragon
– un coton doux
Traduction :

Versez de l’eau bouillante sur le romarin. Le romarin est un persistant puissant et aromatique, utilisé pour la protection et le nettoyage et en tant que tel est parfait pour nettoyer et charger vos outils magiques.

Laisser infuser et refroidir.

Lavez-vous les mains avec une partie de l’infusion de romarin, en réserver pour plus tard.

Allumez l’encens Sang de Dragon.

Soufflez doucement la fumée tout autour de votre autel.

Chantez ce qui suit:
« Les énergies négatives quittent cet espace, l’amour et la lumière prennent sa place. »

Tous les outils qui ne peuvent pas être affectés par l’eau peuvent être nettoyés avec un chiffon doux et une infusion de romarin – tous les outils en matériau qui ne doivent pas être en contact avec l’eau peuvent passer à travers la fumée de l’encens.

Votre autel et vos outils sont maintenant nettoyés et chargés.

Le disque de tissu recto et verso. Il est tout doux! par contre j’ai oublié le nom de la matière : est-ce du coton dit organique ?

Et enfin, les outils de nettoyage :

La petite boîte contient : une bougie blanche, du sel noir (sachet), une corde d’encens oliban et un morceau de tourmaline noire brute

Le petit carton accompagnateur explique a quoi servent chacun de ces objets :

Sel noir
Un outil rituel puissant. Utilisé pour supprimer les mauvais sorts et bannir les énergies négatives.

Bougie magique blanche
Les bougies blanches sont utilisées pour la pureté, et sont également un substitut pour toute autre couleur.

Cristal de tourmaline noire
Une pierre puissante et protectrice, la tourmaline noire dissipe l’énergie négative de votre espace magique.

Corde d’encens Oliban
L’encens est un excellent purificateur et contribue également à la mise à la terre et à la connexion spirituelle.

Le thème est génial, mais bon, clairement niveau contenu, c’est la grosse, GROSSE déception : j’ai le sentiment qu’il n’y a même pas 30€ de produits (prix de la box au Royaume Uni : environ 29€ et quelques)… La box de ce mois-ci fait clairement vide! et malheureusement, la qualité des produits ne comble pas cette impression.
Je suis quand même contente des produits bien sûr, mais y’a pas grand-chose à se mettre sous la dent ce mois-ci. Je suis ravie d’avoir eu une clochette : je devais là aussi en acheter une, alors ça tombe très bien! et comme elle est de petit format, elle est plutôt pratique si on souhaite l’emporter!


J’aime : (parce que je suis déçue d’avoir reçu aussi peu de choses / qu’il y ait si peu de rituels à réaliser et peu d’informations)

[ Lecture ] The Complete Grimoire

Petite nouveauté de cette année 2020 : The Complete Grimoire, livre sorti le 1er Septembre dernier! il a été écrit par l’instagrammeuse Lidia Pradas qui a créé le compte Wiccan Tips et que je suis depuis environ 2 ans. Je ne sais pas si tu t’en souviens, mais j’en avais parlé rapidement dans cet article : Instagram Magique.
DONC, j’avais précommandé le bouquin fin juillet, et je l’ai reçu dimanche 6 septembre! alors je ne l’ai pas encore lu très en profondeur (hé ho! l’anglais me demande pas mal d’énergie! x) MAIS j’ai quand même été traduire pas mal de petites choses puisque beaucoup de textes sont assez courts. Commençons par la traduction du sommaire :

Introduction
Chapitre 1 La FAQ de la Sorcellerie
Chapitre 2 Première étape
Chapitre 3 Autel & outils
Chapitre 4 La Roue de l’Année
Chapitre 5 Cristaux
Chapitre 6 Herbes
Chapitre 7 Divination
Chapitre 8 Travailler avec les esprits et les déités
Chapitre 9 Correspondances, rituels et sortilèges
Remerciements
Avertissement
A propos de l’auteure
Index

Les illustrations couleurs :

Le livre est enrichi de nombreux dessins, la plupart avec juste une touche de couleur – probablement de l’aquarelle vu les effets. Certaines pages manquent d’illustrations, ce qui donne un coté un peu « vide », froid peut-être aussi. On trouve parfois un dessin qui traîne sur une page, comme si il avait été mit là pour dire « bon, faut habiller un peu la double-page! » mais ça donne un rendu un peu étrange.

Un exemple de gâchis de page au niveau des illustrations …

Le contenu du livre :

La FAQ répond à de nombreuses questions que l’on a déjà pu voir dans plusieurs livres de Magie (sorcellerie, Wicca, etc), comme par exemple :

– Qu’est-ce que la sorcellerie?
– N’importe qui peut-il pratiquer la sorcellerie?
– Ai-je besoin d’un coven pour pratiquer la sorcellerie?

Etc. A la question Quels sont les types de sorcières les plus courants? en page 15, Lidia explique quand même que l’on n’a pas besoin de se classer dans une catégorie spécifique puisque chaque voie est différente, mais elle donne quand même 8 types, suivi d’une explication pour chacun d’entre eux : la Sorcière Cosmique, la Sorcière Éclectique, la Sorcière Verte, la Sorcière Héréditaire, la Sorcière de Cuisine, la Sorcière Séculaire, la Sorcière Solitaire, la Sorcière Wiccane.
Du coup, j’ai appris des trucs parce que je ne savais pas que l’on classifiait les sorcières! mais je ne suis pas étonnée puisque, de base, les gens aiment catégoriser / classer leurs semblables!

Le livre aborde de très nombreux sujet, comme par exemples l’énergie intérieure et comment la projeter, les Eléments – accompagnés d’un petit tableau qui résume les correspondances -, les chakras et les méridiens, le pendule, la méditation (respiration, visualisation…), les sabbats (Yule, Imbolc, etc) et leurs correspondances, et encore de nombreuses choses.

La page concernant l’utilisation du pendule

Les chapitres concernant les cristaux et les herbes & plantes sont plutôt courts car ils présentent ce qui semble être les minéraux & végétaux les plus essentiels (du moins, pour commencer en Magie) :
pour les cristaux : améthyste, tourmaline noire, citrine, cristal de roche, fluorite, hématite, quartz rose, sélénite, quartz fumé, œil-de-tigre. S’ensuit des explications sur ces pierres, les formes, comment les nettoyer, les charger, etc.
pour les plantes : basilic, laurier, calendula, camomille, lavande, menthe, armoise, romarin, ortie et thym. Il y a également des explications sur ces plantes, et quelques pages sur la manière de les utiliser.

Il y a un sous-chapitre sur le Tarot (chap.7 Divination) qui dresse notamment une explication succincte des arcanes majeurs et donne deux méthodes pour tirer les cartes. On trouvera également, au même chapitre, des informations sur les runes et leur signification.
Le chapitre 7 aborde aussi d’autres sujets comme le pendule, la cartomancie, le scrying, l’interprétation des rêves et les lignes de la main.

Le chapitre des correspondances en donne sur les couleurs des bougies, les flammes, les arbres, les jours de la semaine, les influences planétaires, les signes du Zodiaque, et les phases de la Lune.
Le contenu de fin donne différentes méthodes pour purifier & charger des objets, comment fabriquer de l’eau lunaire, rendre une bougie magique, créer des sigils et encore d’autres petites choses.

Je suis un peu déçue du livre dans le sens où je m’attendais à ce qu’il ressemble un peu plus aux publications faites sur Instagram : je trouvais cette forme hyper ludique et très claire! à part ça, c’est encore un livre pour débuter en Magie : il est surtout fait pour acquérir des bases. Je le trouve également très (trop?) concis, il y a un arrière-goût d’inachevé, tu vois? au final, The Complete Grimoire n’est pas, sans mauvais jeu de mots, si complet!
La partie que j’ai le plus appréciée est celle sur les sabbats, car là encore nous avons de nouvelles correspondances & idées d’activités, ainsi qu’un exemple de recette pour chacune des fêtes. Par contre, les proportions sont anglophones : elles se comptent en cup (tasse) et tablespoon (cuillère à soupe). Va falloir que tu convertisses ou que tu achètes les éléments nécessaires qui utilisent ces unités de masse!

L’illustration principale concernant Mabon

Voilà! je te laisse avec quelques courts extraits choisis au hasard :

Créer un autel portable :
Voici quelques éléments à intégrer dans votre autel portable :
• De petites bougies d’anniversaire dans une gamme de couleurs
• Des mini bouteilles avec des mélanges de plantes préparés à l’avance
• Des allumettes
• Des représentations de vos divinités (vous pouvez les peindre à l’intérieur du couvercle de la boîte)
• Un petit morceau de quartz clair ou autre cristal
• Un pentacle pour représenter les cinq éléments
• Du sel
• Un ou deux cônes d’encens
• Une petite assiette pour contenir les bougies et brûler les cônes en toute sécurité
Modifiez autant que vous le souhaitez! gardez toujours à l’esprit que cela doit être utile et petit, alors n’incluez que ce qui est indispensable. Si vous êtes en voyage, calculez le nombre de jours où vous serez loin de votre autel et incluez uniquement les fournitures pour ces jours (et peut-être un de plus en cas d’urgence).

Autel et outils, p. 43

Nouvelle lune
(…) La nouvelle lune est le moment de se débarrasser de ce qui ne vous sert plus. C’est un moment de renaissance, de nouveaux départs et de nouveaux projets.
Définissez vos objectifs et vos intentions pour les phases futures. Les rituels liés à la Nouvelle Lune sont les suivants:
• Nouveaux commencements
• Recherche d’un nouvel emploi
• Envoyer vos intentions à l’Univers
• Vous concentrer et vous ancrer

Correspondances, Rituels et sortilèges, p.153

Correspondances de Samhain
(…) Magie : Ce sabbat vise à honorer les morts, en particulier nos ancêtres. Il est courant de célébrer des rituels pour s’en souvenir ou pour les contacter. C’est aussi un bon moment pour méditer sur le cycle de la vie, de la mort et de la renaissance et pour pratiquer la divination.

La Roue de l’Année, p.71

Combinaisons d’herbes pour sortilèges en sachets et bocal :
• Faire un sachet avec de la calendula et du romarin à offrir aux mariés lors de cérémonies de handfasting ou de mariages. Cela favorisera une relation éternelle.
• Créer un sachet avec de la camomille, de la lavande et du quartz rose. Placez-le sous votre oreiller pour favoriser un bon sommeil.
• Créez un bocal de sortilège avec du sel, du piment de la Jamaïque, du basilic et de la cannelle. Utilisez-le pour protéger votre maison.

Les Herbes, p.100


J’aime :

[ Lecture ] L’Éveil des Sorcières

Titre : L’Éveil des Sorcières, initiation au féminin des origines
Auteur(e) : Katia Bougchiche
Leduc.s Editions, 2019

Résumé :

Initiée aux traditions ancestrales du chamanisme, Katia Bougchiche accompagne les femmes dans la découverte de leur nature véritable et les initie au féminin des origines : un savoir primordial et captivant, celui des sorcières, magiciennes et prêtresses.

Grâce à cet ouvrage riche en enseignements, vous recontactez votre féminin dans sa profonde connexion au cosmos. Vous apprenez à équilibrer vos forces intérieures et accouchez de votre pouvoir unique.

• Un parcours initiatique complet, étape par étape, pour vous relier à votre féminin lunaire et découvrir votre fécondité créatrice et votre alchimie.
• Des voies d’exploration pour contacter votre magie : le pouvoir magnétique de la lune et de ses cycles, la plongée dans votre vie intérieure grâce à vos rêves, le voyage chamanique dans la magie de la nature et les ressources de votre sexualité.
• Des pratiques sacrées pour sentir votre puissance : rituels de la lune, des quatre éléments ou pour rencontrer votre animal totem, breuvage d’activation des chakras par les plantes, connexion à vos perceptions pour recevoir des messages, ouverture de votre troisième œil, méditation pour libérer vos mémoires, écriture automatique pour faire jaillir votre sagesse…

Cette voie initiatique, empruntée par les chamanes, les guérisseuses, et recherchée par les sorcières modernes, vous conduira à la source du féminin sacré et à votre épanouissement.

Ce livre s’adresse essentiellement aux femmes afin qu’elles se reconnectent avec leur nature profonde, leurs « origines ». Nous sommes très nombreuses à connaître notre histoire (à nous, les femmes) à travers les époques, ou du moins à en avoir quelques connaissances, cependant, la société dans laquelle nous évoluons (peu importe le pays) est beaucoup plus patriarcale qu’égalitaire, ce qui explique que nous sommes une grande majorité de femmes à ignorer notre véritable nature, ce que nous sommes capables de faire. Katia Bougchiche souhaite, à travers quelques-uns des enseignements qu’elle a reçu, nous aider à reprendre contact avec notre nature profonde, à révéler et faire évoluer nos capacités.
L’Éveil des Sorcières est typiquement le genre d’ouvrage qu’il faut lire soi-même pour en bien comprendre son contenu. Avant de te donner mon avis, voici le sommaire, qui t’aidera probablement à t’en faire une petite idée :

L’histoire d’un rêve prophétique
Introduction
Mon parcours : initier les femmes à leur vraie nature
PARTIE 1 – VOUS RELIER A LA LUNE
Chap.1. La Lune et vos cycles menstruels
Chap.2. La magie des femmes
Chap.3. La Lune et l’astrologie
Chap.4. La face cachée de la Lune
PARTIE 2 – DÉVOILEZ VOTRE VIE INTÉRIEURE
Chap.1. A la découverte de vos rêves
Chap.2. Développez votre intuition
Chap.3. Se métamorphoser grâce à l’alchimie
PARTIE 3 – EXPLOREZ LE CHAMANISME
Chap.1. Les règnes de la nature dans le corps humain
Chap.2. Se guérir avec la magie du végétal
Chap.3. Suivez votre instinct avec le règne animal
Chap.4. Initiez-vous aux éléments
PARTIE 4 – MAÎTRISEZ VOTRE POUVOIR DE CRÉATION
Chap.1. A la rencontre de votre matrice…le chaudron de toute créativité
Chap.2. Créez votre vie avec la magie des mots
Chap.3. Les mystères de votre énergie sexuelle ou l’ultime initiation
Conclusion
Aperçu bibliographique
Remerciements
Table des matières

Je dirais que le livre de Katia Bougchiche est un mélange d’essai philo-psycho-magique – ce genre littéraire n’existe pas mais tu auras sans doute compris ce que je voulais dire! -, de développement personnel, et d’exercices magiques. Je ne sais pas comment te décrire ça autrement !
Pour être franche, j’ai vraiment aimé ce bouquin. L’écriture est fluide, agréable, accessible, on est vite pris dans la lecture. La mise en page est également appréciable. Il y a un savant dosage entre le vécu de l’auteure et ses explications (beaucoup provenant de ses expériences personnelles), ainsi que quelques témoignages d’anonymes. Heureusement qu’il y en a peu d’ailleurs, car il m’est arrivé de tomber sur des ouvrages qui nous en abreuve et ça devient vite barbant.
J’ai appris de nombreuses informations, qui me paraissent d’ailleurs plutôt évidentes quand j’y réfléchis. Mais je pense que la plupart d’entre elles ne peuvent être réellement intégrées, assimilées par le corps et l’esprit, autrement qu’en expérimentant à son tour. Tu sais, c’est comme quand tu as une certaine connaissance sur un sujet, puis qu’on te dit « Oublie tout! tu vas apprendre à désapprendre pour ensuite réapprendre vraiment!« , tu vois ce que je veux dire?

L’expérience personnelle de l’auteure concernant ses formations dans le monde du chamanisme et des guérisseurs est fascinante et je l’envie parce que je rêve de réaliser ce type d’apprentissage initiation. Tout simplement parce que, de mon avis en tous cas – et surtout pour ma propre personne – ce n’est qu’en étant en contact avec un environnement plus brut, plus sauvage, bref, plus naturel, que ton esprit s’ouvre bien plus, et que tu as une compréhension plus large de ce qui nous entoure, que cela soit visible…ou invisible.
Je n’imagine pas les sensations puisque je n’ai rien vécu de tel comme Katia Bougchiche, en revanche j’imagine très bien l’effet que cela doit faire lorsque tu Comprends, que tu Sais.

L’ouvrage est compliqué à te résumer parce que chaque chapitre, comme tu peux t’en douter en lisant le sommaire, apporte son lot d’explications et de connaissances diverses des précédents. Comme si chacun d’entre eux étaient une matière différente que tu allais apprendre, tu vois ce que je veux dire ? alors attention : comme le dit l’auteure, il s’agit là de ses expériences personnelles. Chacun peut avoir des expériences différentes leur enseignant d’autres manières de comprendre et de savoir.

Les points négatifs :

Il y a quand même quelques chapitres qui m’ont paru un peu nébuleux, mais c’est probablement parce que je ne connais pas grand-chose au chamanisme ou parce que je n’ai pas la même compréhension / connaissance : les chapitres 1 à 3 de la troisième partie. J’avoue que les explications concernant les corps animal, végétal (SURTOUT végétal) et minéral m’ont perdue! note pour moi-même : à relire ! 

Les exercices & rituels que l’auteure propose de réaliser à chaque chapitre sont relativement simples et à la portée de tout le monde. Alors, c’est super, oui, mais est-ce qu’ils permettront d’arriver au même niveau de compréhension / sagesse / connaissances / expériences de l’auteure ? j’ai des doutes, surtout comparé aux années d’initiation & apprentissage de l’auteure. Après, tu me diras, ce n’est certainement pas le but ! mais en lisant le livre, on a envie de tout comprendre, tout savoir, tout ressentir et vivre comme c’est arrivé pour MiddayWoman (surnom reçu de l’auteure par un amérindien).

Personnellement, je suis un peu restée sur ma faim : je sens que le livre et ce qui est enseigné est incomplet. Et j’aimerais beaucoup lire les aventures & expériences vécues par l’auteure ! quand on parcoure l’ouvrage, on sent qu’elle a effectivement réalisé un parcours magique palpitant et empreint de sagesse & magie. J’aurais aimé en savoir plus !

Il y a des points où je partage aussi la même pensée que l’auteure, notamment dans le chapitre Se métamorphoser grâce à l’alchimie, d’où je tire l’extrait qui va suivre. C’est un extrait que je souhaite te partager tout particulièrement tant il décrit la mentalité encore actuelle de notre société :

Dans notre éducation, il était plutôt mal vu ou gênant d’exprimer nos émotions qui souvent mettaient nos parents ou nos éducateurs dans l’inconfort ; ils nous demandaient de les cacher, les réprimer, ou bien de vite passer à autre chose.
Cette éducation et les conceptions relatives aux émotions qu’elle recouvre nous ont montré qu’il était inutile ou mal de les vivre. Beaucoup de thérapies visent à supprimer, annihiler, anéantir et régler une bonne fois pour toutes nos aléas et soubresauts émotionnels.
Cette vision nous a surtout empêchés de considérer les émotions sont un langage qui nous met en mouvement (e-motion, racine anglaise du mouvement) mais aussi que nos émotions forgent notre humanité grâce au pouvoir de leur vibration.

L’alchimie des émotions, in Se métamorphoser grâce à l’alchimie, L’Éveil des Sorcières, p.122
Et on constate que cette éducation perdure toujours dans de trop nombreuses mentalités, peu importe les générations. Il y a, malheureusement, bien peu d’évolution à ce sujet (comme pour d’autres)…

Pour terminer, je pense que ce qu’enseigne le contenu du livre ne « parlera » pas forcément à tout le monde. En effet, le chamanisme, branche magique parmi d’autres, ne résonnera pas en tous car nous n’avons pas forcément la même sensibilité ou le même intérêt pour cette voie. Mais peut-être peux-tu quand même le lire, ne serait-ce que par simple curiosité ?


J’aime :

Préparer l’équinoxe d’automne : Mabon

Mabon est la célébration de l’équinoxe d’automne ainsi que de la dernière moisson. La fête de Mabon honore essentiellement « les temps anciens, les personnes âgées et l’approche de l’hiver » et symbolise notamment « la vieillesse et l’acceptation de la mort« . C’est un moment pour remercier la nature de ses dons et bienfaits. Le but principal de cette fête est la protection.

Autres noms :

Foghar, Alban Elfed (ou Elved), Harvest Home, 2nd Harvest, Fruit Harvest, Wine Harvest, Feast of Avalon

Mots clés :

Amour, buts, égalité, équilibre, gratitude, mort, partage, réussite, succès, abondance, appréciation, beauté, confiance en soi, force, joie, pouvoir, prospérité, protection, récolte, réincarnation, richesse, rire, sécurité; élément: Eau

Buts & pratiques magiques conseillées :

Agriculture, communauté, harmonie familiale, honneur, mise à la terre, pouvoir de prévoyance, sagesse, sécurité publique, concentration & études, préparation, transition, confiance en soi, équilibre, harmonie, introspection, protection, rituels de prospérité, sécurité, vie antérieure

Couleurs :

Brun, jaune, orange, rouge, vert, bleu, couleurs d’automne, violet, or

Végétaux :

– Achillée, benjoin, échinacée, glands, hysope, laurier, lierre, myrrhe, sauge, sceau de Salomon, tabac, chrysanthème, œillet, souci, tournesol, noisettes, maïs, glands, branches & feuilles de chêne, feuilles d’automne, épis de blé, pommes de cyprès, pommes de pin, chardon, légumes, chèvrefeuille, fougère, houblon, rose
– Chêne, érable, frêne, sureau, tremble, cèdre, pin

Minéraux & métaux :

Ambre, topaze dorée, hématite, antimoine, fer, or, agate jaune, améthyste, cornaline, saphir, lapis-lazuli, topaze jaune

Animaux :

Aigle, cerf, cheval, chouette, écureuil, merle, oie, saumon

Parfums, encens :

Aloès, benjoin, cannelle, cèdre, clou de girofle, feuilles qui brûlent, myrrhe, oliban, pin, jasmin, patchouli, poivre noir, sauge

Symboles, outils, décorations :

Cornes d’abondance, paniers, effigies, épouvantails, guirlandes, couronnes, faux, bolines, faucilles, pommes de pin, blé, glands et feuilles séchées

Nourriture & boissons :

– Avoine, blé, carotte, gourde, maïs, melon, noisettes, noix, oignon, orge, pain, pomme, pomme de terre, raisins, seigle, bière, cidre, eau, hydromel, vin
– Grains, courge, maïs, pain de maïs, haricots, noisettes, noix, pomme de terre, oignon, vin rouge, jus de myrtille
– Gerbes de pain d’orge, gelée de sorbier, saumon, orge
– Céréales, maïs, fruits & légumes; légumineuses, pain de maïs
– Escargots aux cèpes, tourte à la viande, coq au vin, salade des vendanges, soufflé glacé au miel
– Baies, bière, courge, fruits secs, glands, graines, grenade, haricots, maïs, mouton, noix, pain, pain de maïs, pomme, pomme de terre, produits à base de blé, racines (oignon, carotte…), raisin, vin

Décorations, activités & pratiques traditionnelles :

– Brûler des effigies, danses, jeux de bassin-trempette, jeux de lancer sur cible, musique, parades et processions, repas de fête (maïs rôti, barbecue, repas pris en commun), aide aux écoles publiques & projets de développement ou de relance, assistance aux vétérans, collecte de nourriture, nettoyage des parcs et des bords des routes

– Neutraliser les mauvaises intentions, solder les dettes, rassembler des vêtements pour des œuvres, faire un repas spécial et inviter ses amis, faire un pentacle de graines et grains sur le sol, ramasser des plantes sèches dans la forêt, fleurir les tombes, pratiquer des rituels et des charmes de protection, de richesse, de prospérité; disposer des feuilles mortes sur le sol, orner la maison de raisins, vigne, pignons de pin, feuilles séchées, d’épis de maïs et de noix; placer un vieux balai à l’entrée de la maison

– Dessiner ou peindre des nœuds celtiques; esprit communautaire (aide entre voisins & au-delà), moissons, vendanges, Iolach Buana (salutation de la moisson), répandre un peu de pain dans un champs moissonné,

– Se promener dans les lieux sauvages et les forêts, récolter des gousses et des plantes séchées, décorer la maison avec une partie de cette récolte, le reste servant à un travail magique; honneurs aux fruits, saupoudrage rituel de feuilles; chants de moisson, couronnes de moisson, kermesses, foires, jeux de dégustations de vin qui consiste à les reconnaître (à pratiquer si possible comme des œnologues*!)

– Décorations : branches de chêne, coquelicots, corne d’abondance, cucurbitacées, fruits de couleur rouge, feuilles mortes, fleurs d’automne, glands, grenades, guirlandes, hochets, noisettes, pommes, pommes de pin, raisins, soucis


Notes personnelles:
Dans certains pays et en d’anciennes époques, on versait également de sang de certains animaux. Je préfère éviter de diffuser ces informations, mais si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez les informations en question dans certaines de mes sources, et probablement encore ailleurs concernant les traditions celtes.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ; à consommer avec modération ;)

Sources :
Grimoire de Magie Verte, Ann Moura
L’Almanach de la Sorcière, Katherine Quénot
Mabon, Diana Rajchel
Vivre la tradition celtique au fil des saisons, Mara Freeman
Fêtes païennes des quatre saisons, Pierre Vial
Vivre la Wicca, Scott Cunningham
La Wicca, Scott Cunningham
Fêtes & rituels du druidisme, Viviane Le Moullec
Witch Please, Jack Parker

[ Mythologie ] Divinités Féminines Coréennes

Seolmundae halmang ©Jeon Woo-ik

Le panthéon coréen puise ses racines essentiellement dans le chamanisme, l’animisme ou encore le bouddhisme coréens, mais également dans la culture chinoise.

Cet article a été compliqué à faire car les documents sur la mythologie coréenne que j’ai pu consulter à la bibliothèque se contredisent parfois au niveau du genre des divinités, mais aussi retranscrivent difficilement les noms de ces dernières. C’est-à-dire que la latinisation des noms écrits en hangeul pose manifestement parfois problème, ce qui explique que mon article peut contenir des erreurs dans l’orthographe des noms. J’ai également eu du mal à trouver sur internet la plupart des divinités (tout comme des illustrations…) pour croiser mes informations afin de vérifier & valider mes recherches. Bien que je pense que ce que j’ai recopié soit bon, je ne cache pas le fait qu’il puisse donc y avoir quelques inexactitudes mais surtout des oublis.
Par conséquent, n’hésitez pas à m’aider : contactez-moi (en commentaires ou avec le formulaire) si vous notez des erreurs dans ce que j’ai pu trouvé afin de les corriger, merci beaucoup!

Areong Jong – Déesse des précipitations (= pluie).

Baekjo Halmang – Déesse mère de tous les dieux chamaniques de Jeju.

Cheuksin – Déesse des latrines, mais aussi de la salle de bain. Selon les régions ou les villages, elle peut être de sexe masculin.

Dalsun / Dalnim / Dae Soon – Au départ, la déesse Dalsun devait être le Soleil, et son frère Haesik, la Lune. Ce dernier ayant peur du noir, Dalsun accepta d’échanger sa place et c’est ainsi qu’elle devint la Lune, et Haesik, le Soleil. Sur d’autres sites web, on dit que Dalsun est la Lune dès le départ…

Eobshin – Déesse de la richesse. C’est une des divinités protectrices de la maison. Elle apparaît généralement sous une forme animale, comme celle du serpent.

Gameunjang Agi – Déesse de la sagesse, elle détermine la destinée humaine.
Gasin – Branche de divinités sensées protéger les divers objets et pièces de la maison.
Gopang Halmang – Déesse de la prospérité.
Grand-mère Samsin / Samsin Halmang / Samshin / Samsin Halmoni – Divinité du placenta et du cordon ombilical. Elle régit la vie humaine, en particulier la grossesse et l’accouchement. Divinité importante liée à tout ce qui concerne l’accouchement ainsi que la naissance des enfants et leur croissance jusqu’à l’âge de 6 ans.
Grand-mère Yongdong – Divinité du vent et de la pluie.

Jacheongbi – Déesse de l’amour et de la terre.
Jiha Yeojanggun – Gardienne du village et de la terre.
Jiknyeo – Elle tisse les nuances du temps et fabrique les saisons.
Jeoseung Halmang – Déesse de la mort, dont celle des enfants.
Jowangshin / Joshin / Jowang Halmang… – Déesse du feu et du foyer, préside la santé de la famille.

Kunung / Kunungjangsung – Divinité protectrice des vaches et des veaux.

Magu / Mago / Margot / Margaux / Fée Margo / Mamie Margo – Issue de la mythologie chinoise et plus spécifiquement du courant taoïste, Magu est la protectrice symbolique des femmes. Elle est souvent représentée comme une très belle femme aux ongles longs semblables aux serres des oiseaux.
Mulhalmoni – Déesse de l’eau.

Seonangsin – Déesse des villages, des frontières et de la guerre.
Solmundae Halmang / Seoldae Halmang / Seolmundaehalmang – Déesse cosmogonique de l’île de Jeju. Elle est considérée, par les habitants de l’île, comme étant la créatrice des îles, montagnes, vallées, collines et rivières, ainsi que l’île de Jeju.
Sosamsin – Déesse des naissances du bétail.

Teojusin / Jishin – Patronne de la terre sur laquelle la maison est construite selon le culte Gashin. Egalement déesse de la Terre.
Taesin Halmoni – Grand-mère Grand Esprit, esprit protecteur, c’est la patronne des mudang.

Ungnyeo – Ours qui est devenu une femme.

Yondung Halmoni / Youndeung Halmang – Ancienne déesse chamanique du vent célébrée dans les rituels chamaniques.
Yuhwa – Déesse des saules.

Génies, esprits et autres créatures pouvant comporter des êtres « femelles » :

Chapkwi / Chapsin – Esprit d’un mort dont on ignore l’identité.

Dokkaebi – Esprit ressemblant à un lutin ou un gobelin, et à l’aspect grotesque et humoristique. Les dokkaebi aiment tricher ou faire des plaisanteries aux personnes mauvaises, et bénir ou enrichir les bonnes. Le dokkaebi est constitué par la transformation d’un objet inanimé. Il y a plusieurs types de dokkaebi, par exemple:
– le chamdokkaebi, un dokkaebi malicieux
– le gaedokkaebi, un dokkaebi maléfique
– le godokkaebi, un dokkaebi doué pour se battre et au maniement des armes
– le kimdokkaebi, un dokkaebi un peu stupide
C’est une créature qui reste très effrayante d’apparence même si elle peut se montrer bonne et généreuse avec les bonnes personnes.

Gumiho – Renard à neuf queues. Créature malveillante et diabolique, le gumiho se nourrit des organes humains et prend généralement la forme d’une très belle femme afin de piéger ses victimes.
Gwishin – Fantômes (voir plus bas). Quelques types de gwishin issus du folklore coréen :
Cheonnyeogwishin (âme défunte d’une femme vierge ou qui ne s’est pas mariée)
Dalgyalgwishin (un fantôme à tête d’œuf, sans yeux, nez ou bouche)
Mongdalgwishin (âme défunte d’un homme qui ne s’est pas marié)
Mulgwishin (âme défunte dans l’eau)

Kaekku – Esprits errants. Ils sont affamés et perturbent les humains. Les kaekku sont généralement les esprits des gens morts au bord des routes, des chemins.
Koekkwi – Esprits errants, indésirables. C’est une catégorie d’esprits de ceux qui n’ont personne pour s’occuper d’eux après la mort, ni enfants ni parents pour leur donner à manger, et dont on ignore l’identité. Durant les kut*, ils sont écartés mais on leur réserve une cérémonie à part, à la fin du rituel.
Kwisin / Gwishin – Fantôme – Désigne généralement les esprits errants, inconnus, vagabonds, qui n’ont pas de descendants pour s’occuper d’eux et les aider à partir dans « le monde là-bas » ~ lieu différent de celui des ancêtres et esprits de la maison, qui ont le leur, c’est-à-dire là où on les honore. Les Kwisin font peur.

Mangnyong – Fantôme, esprit d’un mort récent, ce qu’on appelle un « défunt humide ».

Sansin – Esprits de la montagne. Certains sont végétaliens, d’autres sont carnivores, ils participent donc aux deux mondes (céleste et terrestre).
Seonnyeo – Êtres immortels et célestes, à l’apparence de femmes, semblables à des anges. Ce sont les lieutenants du chef suprême du monde.
Sinjang – Généraux esprits qui n’auraient jamais été des êtres humains.
Somang – Esprit qui se trouve au passage d’un col, sur les bords d’un chemin, à qui l’on jette des pierres ou sur qui l’on crache, pour le nourrir dit-on, afin qu’il ne suive pas le passant. Il existe une infinité de somang possibles.

Tonja – Esprit enfant, mais désigne aussi un petit serviteur. Le tonja sert d’intermédiaire entre la mudang et l’esprit ou la divinité, il transmet les messages.

Yogwi / Yokwe – Démons nés de la transformation de plantes ou d’animaux et qui ont acquis leurs pouvoirs maléfiques en pratiquant le taoïsme. Dans cette catégorie on y retrouve les dokkaebi, kumiho, haetae…


Notes personnelles :
Toutes mes sources sont quelque part dans cette page ! x)
Jeju : province de Corée du Sud
Kut : cérémonie chamane
Mudang : femme chamane (Corée du Sud)

[ Lecture ] Everyday Sun Magic

Je ne possède qu’un seul livre sur la magie solaire : Everyday Sun Magic, de Dorothy Morrison. J’ai tenté de lire – en réalité j’ai surtout BEAUCOUP traduit! – et je pense que le thème du livre est plutôt logique. Je t’explique : le livre est donc consacré à notre luminaire vital, le Soleil. Au fil des pages, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un parallèle avec la Lune, parce qu’il est question de phases solaires, des éclipses, de l’influence du Soleil dans les signes astrologiques, etc. Comment ne pas y voir un parallèle avec les nombreux ouvrages sur la Lune et ses influences?

Titre : Everyday Sun Magic
Auteur(e) : Dorothy Morrison
Llewellyn Publications, 2005

Résumé traduit :

Attrapez quelques rayons.

Chaque jour, le soleil se lève et se couche, illuminant la terre de son énergie vivifiante. La biosphère entière de la terre dépend de l’énergie vitale du soleil pour survivre. Les humains marquent le passage du temps par le mouvement du soleil, et les saisons changent à mesure que ses puissants rayons tombent sur différentes parties du globe.

Découvrez comment vous pouvez utiliser l’énergie expansive de cette étoile brillante dans plus de 140 sorts, chants, affirmations et rituels conçus pour vous aider dans tous les aspects de votre vie:
acceptation, dépendance, beauté, compassion, courage, créativité, régime, rêves, emploi, peur, relation amicale, potins, santé, espoir, justice, connaissance, amour, obstacles, prospérité, protection, capacité psychique, romance, force, succès, souhaits

Explorez l’histoire et l’importance du soleil dans diverses cultures de l’Antiquité à nos jours. Accordez-vous les énergies des arcs-en-ciel, des éclipses solaires et des tempêtes de soleil. Découvrez comment votre signe astrologique du soleil affecte vos mages et obtenez des conseils utiles sur la façon d’utiliser vos cadeaux uniques pour stimuler votre pratique magique.

Des échantillons de rituels solaires, de célébrations, de jeux et d’idées de fête liés au mouvement du soleil à travers chaque signe du zodiaque vous aideront à vous connecter avec certaines des énergies les plus puissantes de l’univers.

Dorothy est une grande prêtresse wiccanne du troisième degré de la tradition géorgienne, et est actuellement engagée dans des études avec le Cercle Mystique du Corbeau. Praticienne passionnée de magie depuis près de trente ans, elle a passé de nombreuses années à enseigner le métier à des étudiants aux États-Unis et en Australie.

Constitution du livre & traduction du sommaire* :

Part one : Embracing the Sun ~ Embrasser le Soleil
Chap. 1 : Good Morning, Sunshine ~ Bonjour Soleil
Chap. 2 : Bringing good things to light ~ Mettre en lumière les bonnes choses
Chap .3 : Everything under the Sun ~ Tout sous le soleil
Chap .4 : Solar illumination ~ Éclairage solaire
Part two : Solar Enchantments ~ Enchantements Solaires
Chap. 5 : Dawn : Infant / Young Child Sun efforts ~ Aube : bébé / efforts du Soleil jeune enfant
Chap. 6 : Morning : Adolescent Brother / Lover Sun efforts ~ matin : le frère adolescent / efforts du Soleil amoureux
Chap. 7 : Noon : Father Sun efforts / midi : efforts du Soleil père
Chap. 8 : Afternoon : Sage / Warrior Sun efforts ~ après-midi : le sage / efforts du Soleil guerrier
Chap. 9 : Sunset : Grandfather / Sacrificial Sun efforts ~ Crépuscule : le grand-père / efforts du Soleil sacrificiel
Appendix : Celebratory drink recipes ~ Recettes de boissons festives
Bibliography / Bibliographie (évident! x)
Index

Mon résumé du contenu livre :

La première partie est effectivement consacrée pleinement au Soleil : sa considération dans les calendriers, les cultures (Sumériens, Babyloniens, Égyptiens…) ainsi que ses influences aux sabbats de Yule et Litha, celles sur notre planète et ses êtres vivants ; une explication de diverses figures le symbolisant (swastika, rosette de Shamash, phénix, ankh, croix maltaise, etc) ; le « genre » du Soleil est également abordé, au travers d’exemples de déesses liées au ciel mais aussi au soleil dans diverses cultures comme par exemple Amaterasu pour les japonais, Sunna chez les scandinaves etc.
On comprend également que, probablement par la faute d’une vision très patriarcale, le Soleil est effectivement plus vu – et ce, notamment chez les Occidentaux – comme un astre masculin – on lui attribut des qualités typiquement masculines telles que la force et la protection – , et correspondrait donc, tu l’auras deviné, à l’homme, alors que la Lune serait un astre féminin, et par conséquent correspondrait à la femme. A la suite de ces chapitres à la fois historiques, mythologiques et astronomiques, Dorothy Morrison nous gratifie de quelques exemples de croyances & superstitions liées au soleil. Je t’en traduis trois au hasard :

Cuisine :
– si les gelées, confitures, sauces, sauces et bonbons ne sont pas remués dans le sens du soleil (dans le sens des aiguilles d’une montre), ils seront complètement immangeables.

Mariage :
– Selon la légende hongroise, les femmes célibataires ne devraient jamais balayer la poussière en direction du soleil. Si elles le font, elles ne seront jamais mariées.

Vérité :
– la superstition cornique* dit que le soleil n’a absolument aucune patience avec les menteurs; en fait, on dit qu’il ne les réchauffera ni ne les éclairera avec ses rayons.

Sun Supersitions, p.44
L’auteure nomme également les phases du soleil, c’est-à-dire aux différents moments de la journée (voir dans le sommaire mais aussi ma traduction du parchemin de la Magie Solaire, qui aborde ce sujet), et donne fonctions et correspondances pour chacune, ainsi que des idées d’activités à réaliser durant ces phases. Par exemple, pendant la phase du crépuscule, le Soleil Sacrificiel correspond à l’âge adulte dit du « grand-père ». Voici un conseil parmi les activités proposées à réaliser durant cette phase :

– Bannissez l’inquiétude et la culpabilité de votre vie. Ni l’une ni l’autre n’a jamais été connue pour apporter une résolution; en fait, les deux sont une perte de temps absolue. Décidez plutôt de vivre votre vie avec joie. Traitez les situations difficiles au fur et à mesure qu’elles se présentent, mais ne vous y attardez pas. Plus important encore, prenez le temps chaque jour de sourire et de rire. La vie deviendra non seulement plus amusante, mais vous vivrez aussi beaucoup plus longtemps!

The Grandfather / Sacrificial Sun, p.59

Les effets des tempêtes & éclipses solaires ainsi que des arc-en-ciel sont également abordés. L’auteure donne également les correspondances des jours de la semaine, quels travaux magiques leur sont consacrés, quels anges, encens, planètes et couleurs de bougies leurs sont attribués. Dorothy Morrison donne aussi des exemples de prières à réciter / s’inspirer pendant les rituels effectués et selon les jours choisis.

Un chapitre est consacré aux signes solaires, c-à-d notre signe de naissance, au moment où le soleil se trouvait à cet instant. Dans cette partie, chaque signe est présenté et accompagné une petite affirmation. Les jours de naissance (jours de la semaine) ont le droit aussi à leur symbolisme.
Le chapitre suivant présente les énergies thématique, mondaine et magique* dans chaque signes du zodiaque et comment célébrer le Soleil lorsqu’il traverse ces signes. On trouvera alors des idées d’invocation du Soleil dans tel signe, des idées pour créer un espace consacré à ce signe (décoration de l’autel par exemple), et des idées pour célébrer ledit signe.

En exemple, voici des extraits que je t’ai traduis concernant deux des trois énergies pour 2 signes différents, des idées d’invocations, d’espace à décorer & célébration pour 2 autres signes :

Gémeaux :

Energie mondaine : Parce que cette période est une question de communication, c’est le moment d’écrire, d’écrire, d’écrire! en fait, il n’y a pas de meilleur moment pour s’occuper de la paperasse ou s’occuper des projets qui impliquent du papier et un stylo. Signez des contrats, travaillez sur des propositions ou écrivez ce discours ou cet article que vous avez reporté. Besoin de répondre à une lettre? C’est le moment de le faire.
Avec l’énergie des Gémeaux au premier plan, vous pouvez être sûr que chaque mot frappera sa marque et que rien ne sera mal interprété.
Mais l’écrit n’est pas la seule chose qui fonctionne bien maintenant. C’est un excellent moment pour exprimer de nouvelles idées et perceptions aux associés et aux personnes en position d’autorité. Les plans de voyages et les projets axés sur les détails ont également tendance à se dérouler sans accroc, et ce n’est pas suffisant, les énergies expansives des Gémeaux fournissent également l’atmosphère idéale pour mettre à niveau tous vos appareils de communication.
Donc, si vous attendez de mettre à jour ou de remplacer votre ordinateur, vos périphériques, téléphones ou autres appareils électroniques, n’attendez plus. Vérifiez les papiers de vente et dirigez-vous vers le magasin. Les offres sont généralement bonnes à cette période de l’année, et vous pourrez peut-être même conclure un contrat de service à prix réduit ou deux!

Solar Illumination, p.128

Lion :

Energie thématique : Maintenant que nous avons accepté l’environnement et apprivoisé le moi intérieur, il est temps de sortir et de jouer, et le Soleil du Lion nous supplie de faire exactement cela. Il n’est cependant pas nécessaire de nous tordre les bras, car nous savons qu’il est temps de faire une pause. Nous avons travaillé dur, et nous méritons un peu de plaisir. Mais le Lion nous fait signe bien au-delà. Cela suscite l’envie de divertir – de prendre le devant de la scène – et d’organiser une fête d’enfer. Cela étant le cas, nous nous retrouvons une fois de plus à nous tourner vers l’extérieur, à rencontrer de nouvelles personnes, à rendre visite aux voisins et à socialiser davantage. Nous recherchons de vieux amis et rétablissons également ces relations. Tout est question d’amusement, de festivités et de célébrations impromptues – et rien n’y parvient mieux que la chaleur dorée du joyeux Soleil du Lion.
Mais qu’en est-il de la nature? comment le Soleil du Lion y figure-t-il? Eh bien, c’est le moment de la récolte, et presque toutes les cultures – des herbes aux céréales en passant par celles qui sont profondément ancrées dans le noyau personnel – sont prêtes pour la cueillette. Et même s’il y a du travail à faire, il y a aussi un réel sentiment d’accomplissement non seulement pour réussir à produire une récolte réussie – il y a tout un exploit en soi – mais aussi pour l’amener à temps.
Nous avons eu la chance d’en avoir plus que nous n’avions jamais espéré imaginer, et je ne peux pas penser à une meilleure raison pour une fête! le peux-tu?

Solar Illumination, p.138

Balance :

Échantillon d’invocation au Soleil de la Balance : 

Viens chez nous – l’Excellent Équilibre
Mets en lumière le bon jugement avec les rayons de Ton Soleil
Enseignez-nous le compromis ; fais-nous prendre conscience
De ce qui est nécessaire pour rendre tous les résultats équitables
Apprends-nous la différence que le travail d’équipe peut apporter
Aux attitudes, aux charges de travail et à chaque petite chose
Et apporte aussi Ton amour et Ta joyeuse romance
Alors que Tu brilles sur nous, Balance, et nos vies Tu améliores

Solar Illumination, p.153

Verseau * :

Idées pour le cercle du Soleil du Verseau

– Habillez-vous en blanc pour accueillir le Soleil du Verseau
– Utilisez des bougies blanches et argentées sur l’autel et brûlez de l’encens Verseau (pour fabriquer votre propre encens, utilisez un mélange de jasmin, de lavande, de patchouli et de vétivert)
– Décorez avec des Legos, des blocs de construction et des bûches Lincoln. D’autres idées pourraient inclure la décoration avec des morceaux d’art abstrait ou d’autres formes d’art créatives expressives
– Servir le jus d’orange chaud et épicé (mélanger une cuillère à café de cannelle en poudre et de clou de girofle dans le jus d’orange, puis chauffer et servir) et le gâteau aux épices pour la libation.

Idées de fête au Soleil du Verseau

– décorez avec les couleurs et les objets suggérés dans la section des idées de cercle
– parce que l’énergie du Verseau est une question de changement et de perspective nouvelle, c’est le moment d’un menu multiculturel pour le dîner. Et ce n’est pas aussi difficile que vous pourriez le penser. Choisissez simplement des plats d’autres cultures – une salade dans l’une, une entrée dans une autre, etc. – et servez-les ensemble. Chacun aura accès à des échantillons de quelque chose qu’il n’a jamais eu auparavant, et le thème de la diversité régnera en maître.
– servir à chaque participant une glacière ensoleillée* (veuillez consulter l’annexe boisson de célébration pour la recette). Pour les boissons non alcoolisées, servez du jus d’orange chaud et épicé. Ensuite, offrez un toast au soleil [la suite du texte de l’auteure est une sorte de louange]
– Fournissez un petit pot, de la terre et trois haricots (un pinto de haricots rouges fonctionne bien ici) pour tous les participants, avec les instructions pour nommer chaque haricot pour une qualité qu’ils veulent apporter dans leur vie. Demandez-leur de planter les haricots en sachant qu’au fur et à mesure que les haricots germeront et grandiront, les caractéristiques des haricots augmenteront également.

Solar Illumination, p.175

L’auteure donne également des exemples de rituels à réaliser pendant des phases précises du Soleil, puis le livre s’achève sur des listes de recettes de boissons (Tequila Sunrise, Bahama Mama, Long Island Iced Tea..). Voici deux rituels choisis au hasard pour te donner une idée :

Crépuscule : le grand-père / efforts du Soleil sacrificiel :

Anxiété
– sortilège anti panique –

Matériaux :
– 1 bougie jaune
– 1 cuillère à café de lavande, séchée
– 1 sceau de Raphael (dupliquer la figure 16 avec un scanner ou une photocopieuse, puis la découper)
– Huile végétale

Oindre la bougie dans l’huile végétale, puis la rouler dans la lavande. Allumez la bougie et, en tenant le sceau dans vos mains, visualisez l’anxiété et la panique qui volent directement par la fenêtre. Appelez ensuite l’archange Raphael pour terminer le travail en disant quelque chose comme :

O Raphaël, maintenant viens à moi
Et balayer l’anxiété
Et toute la panique que je ressens
Quand les choses deviennent loin d’être idéales
Aide-moi à apprendre à réorganiser
Mes projets en toute simplicité et sans souci
(Sans la peur qui vient avec la hâte)
Alors je gère tout sans alarme,
Tension nerveuse ou peur et mal
O Raphael, s’il te plaît reste à mes côtés
Et rendre ma vie maintenant sans souci

Laissez le sceau devant la bougie jusqu’à ce que la mèche brûle, puis emportez le sceau avec vous.

Sunset : Grandfather / Sacrificial Sun efforts, p.288

Midi : efforts du Soleil père

Équilibre
– Sort runique –

Matériel :
– 1 bougie blanche
– Huile de gui (pour les instructions, voyez s’il-vous-plaît le chapitre Souhait par sort runique dans la section de l’Aube)

Commencez par inscrire la rune suivante (figure 15) sur la bougie. (Cette rune est une combinaison de Gifu, Wunjo et Tyr, et apporte des souhaits, de la joie et de l’équilibre.)

[dessin de la rune] *
Figure 15: rune de combinaison de Gifu, Wunjo et Tyr

Oignez la bougie avec de l’huile et visualisez-vous comme étant en parfait équilibre avec tous les aspects de votre vie – physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. Allumez la bougie et regardez comment la flamme équilibre parfaitement la mèche lorsqu’elle la brûle. Ensuite, placez vos mains autour de la bougie et dites quelque chose comme :

Rune liée à tout ce qui est bon
Que ce souhait soit compris :
Je demande l’équilibre en toutes choses
La joie et le plaisir que cela apporte
Véritable calme d’esprit, véritable tranquillité d’esprit
La flexibilité difficile à trouver
Dans la vie trépidante que je mène
Rune contraignante, maintenant intercède
Et apporte-moi les choses que je demande
Je te conjure à cette tâche

Laissez la bougie s’éteindre et sachez que l’équilibre est en cours.

Noon : Father Sun efforts, p.235

Enfin, concernant la bibliographie : pas mal de titres, j’y ai d’ailleurs repéré 2-3 noms (en-dehors de celui de l’auteure…x) que je connais, par contre le reste m’est inconnu, donc je ne saurais donner un avis.

Les pages que j’ai pu traduire sur les explications du Soleil – ce qu’il est, comment il agit sur nous etc – ainsi que les signes du Zodiaque m’ont un peu ennuyée, ça ne m’a pas intéressée plus que ça. En outre, n’étant pas bilingue et mes traductions se faisant avec notre cher ami Google Traduction (rassure-toi, j’essaye toujours de corriger autant que je peux quand je vois que ça n’a aucun sens!), je ne mesure pas pleinement l’intérêt de l’ouvrage. Je n’aime pas non plus le design de la couverture, je la trouve hideuse, cheap. Il y a un coté aussi un peu New Age, je trouve que ça ne fait pas très sérieux (mais ceci n’est que mon avis).
Ceci dit, j’apprécie le fait que l’auteure donne des incantations « ouvertes », c’est-à-dire qu’elle te donne ce qu’elle réciterait (ou a déjà expérimenté et validé) mais tu peux t’en inspirer, peut-être même modifier si le cœur t’en dit.

Voilà donc je suis désolée, je ne peux pas t’en dire plus. Mais rien que pour ses explications sur les phases et les rituels, personnellement j’ai tout de même trouvé le livre attrayant.


Notes personnelles :
Le sommaire est composé de plusieurs sous-chapitres. Je le les liste pas afin de ne pas alourdir l’article.
Superstition cornique : les corniques sont un groupe ethnique originaire des Cornouailles, en Angleterre (Wikipedia).
énergies thématique, mondaine et magique : je n’ai pas bien compris à quoi cela correspondait…
bûches Lincoln : jouets de construction en bois (Wikipedia anglais)
Glacière ensoleillée : dans le texte, Sunshine Cooler. Je n’ai pas su mieux traduire.
Idées pour fêter le Soleil du Verseau : là aussi, je n’ai pas tout traduit / recopié ;)
[ Dessin de la rune ] : le livre contient également des figures telles que cette rune assemblée mais aussi quelques sceaux (Gabriel, Uriel…)


J’aime :